Depuis que la réforme du bac est en projet (en 2018), le Cours du Pont de Pierre, au travers son action au sein de la Fédération Nationale des Ecole Privées (FNEP) est actif pour peser dans le débat et permette de prendre en compte les besoins de nos élèves qui sont des adolescents comme les autres. Ils ont seulement choisi un enseignement différent qui puisse répondre à leur problématique car ils ne trouvaient pas de solution au sein de l’école publique ou sous contrat. Notre constitution le permet, c’est une grande chance.

Après avoir rencontré le Ministre de l’Education Nationale Jean-Michel Blanquer puis ses conseillers ou les membres de son administration à plusieurs reprises, même si quelques améliorations ont pu avoir lieu, le résultat n’est pas probant, surtout concernant le bac 2021 en pleine crise sanitaire.

Pour maintenir l’égalité entre les élèves des écoles publiques ou sous contrat et nos élèves, de nombreux recours ont été faits auprès du Conseil d’Etat, par la Fédération et d’autres organisations défendant les écoles privées comme Créer son Ecole ou la Fondation pour l’Ecole. Si nous pensons que notre voix sera entendue pour le bac des années à venir, il n’en est rien pour le bac 2021 marqué par la crise sanitaire dont les impacts ne sont pas identiques en fonction des choix scolaires. Les médias ont été plus réceptifs au traitement inéquitable des élèves des écoles hors contrat que l’administration de Monsieur Blanquer, et le reportage de ce 1er mai 2021 dans le journal télévisé de TF1, tourné avec deux élèves du Cours du Pont de Pierre, Amandine et Maxence, ainsi qu’avec nous, permettra peut-être de faire avancer la cause. J’en profite pour féliciter nos deux élèves pour la justesse de leurs propos et pour leur courage.

 

Il n’y a qu’une seule crise sanitaire, et des traitements radicalement différents pour ces élèves du hors contrat, puisqu’ils devront passer 12 épreuves, comme s’il n’y avait pas de crise sanitaire, alors que les autres élèves n’en passeront que 2… Pour quelle raison ? Sont-ils immunisés contre ce virus, ont-ils bénéficié d’une année résolument différente, sans absence pour « cas contact », sans professeurs absents, sans fermeture de classe, sans confinement, sans cours en visioconférence ? Absolument pas. Cette année a été compliquée pour tout le monde, voire plus pour eux qui ont eu le stress jusqu’au bout de savoir s’ils passeraient ou non leur baccalauréat en présentiel, ou si leur dossier de contrôle continu serait retenu comme cela a été le cas pour tous les élèves en 2020.

Et il y a une double peine, puisque cette année, ils seront les seuls à roder la réforme du bac voulue par le Ministre, puisqu’elle devait être mise en place pour le bac 2021. Préparer une promotion à un nouveau bac n’est pas rien, nous n’avons aucune expérience dans la façon dont les épreuves doivent se passer et pas d’annales des sujets précédents.

Le changement d’attitude est difficile à comprendre entre 2020 et 2021, alors que la crise sanitaire reste la même. Tous les recours juridiques ont été faits, jusqu’à une action de groupe menée par l’association Créer son Ecole mobilisant plus de 230 familles, auprès du Conseil d’Etat qui a donné raison au gouvernement sans que je comprenne bien la raison. Si sur le plan juridique cela doit se tenir compte tenu de la décision, il n’en est rien sur le plan de l’équité. Heureusement certains médias sont sensibles à cette problématique et ont décidé d’en parler, comme TF1 aujourd’hui, et si le Ministre pouvait y être sensible, tous les élèves de terminale des écoles hors contrat, soit 4.000 en France, lui seraient reconnaissants.

A suivre de près, le bac est dans 3 semaines.

 

Grégoire van Steenbrugghe

Mise à jour : 4 jours après ce reportage, le Ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a pris la parole pour annoncer des nouvelles modalités de passage du baccalauréat, et cette fois-ci a tenu compte de nos demandes répétées, si bien que nos élèves ne passeront plus que 4 épreuves au lieu de 12 ! Merci Monsieur le Ministre.

Besoin de renseignements complémentaires sur le Cours du Pont de Pierre ?

D’autres articles pourraient vous intéresser

Pourquoi j’ai rejoint le CPP ?

Pourquoi j’ai rejoint le CPP ?

Une école différente qui rassureJe sais pas par où commencer. C’est dur d’écrire comme ça. De quoi parler ? De base, je voulais dire pourquoi j’étais venu au CPP, en quoi j’ai changé. Je voulais aussi dire que j’avais peur de partir l’année prochaine.Mes problèmes à...

lire plus
Le Cours du Pont de Pierre, vu par Héloïse

Le Cours du Pont de Pierre, vu par Héloïse

Comment c'était avant le Cours du Pont de Pierre ?Au milieu de ma classe, entre 37 élèves dont 8 qui dorment, 20 qui parlent et 4 qui écoutent le cours marginal de la prof de français, je réfléchis. En fait non, je n’ai pas eu le temps, je me suis fait sortir avant....

lire plus
la liberté et l’école

la liberté et l’école

La liberté et le début de ma déscolarisationJ'allais en cours, j’avais des mauvaises notes. Du coup, mes parents m’interdisaient de sortie. Et du coup, je ne pouvais pas voir mes potes. Puis, à un moment, je me suis rendu compte que si tu prenais les libertés par...

lire plus
La normalité adoptive

La normalité adoptive

Le Cours du Pont de Pierre accueille un pourcentage d'enfants adoptés largement supérieur à la moyenne des écoles "académiques". Nous ne sommes pas loin de compte 40% de ces enfants parmi nos élèves. Est-ce un hasard ? Difficile de le penser.   Durant les dix années...

lire plus
Les ateliers Philo au Cours du Pont de Pierre

Les ateliers Philo au Cours du Pont de Pierre

Chaque semaine, tous les élèves du CPP suivent des ateliers de philosophie, qu’ils soient au collège ou au lycée. Le but de cette démarche est de les amener à se poser des questions, et à trouver des éléments de solution ... loin  des réponses toutes faites. Les...

lire plus
Magister dixit « Le maître l’a dit »

Magister dixit « Le maître l’a dit »

Je tiens à démarrer mon discours avec cette citation ; argument suprême des docteurs médiévaux quand ils se référaient à Aristote, ce principe n’a cessé d’exister au fil des siècles. Selon eux il avait tout dit, sur à peu près tout, il ne pouvait qu’avoir le dernier...

lire plus
Le Cours du Pont de Pierre ou l’enseignement retrouvé

Le Cours du Pont de Pierre ou l’enseignement retrouvé

Enseigner a toujours été pour moi, en première et en dernière instance, synonyme de transmission. Je n’ai jamais pu supporter l’idée que tout ce que l’on m’a appris, donné même, meure en moi sans que j’aie pu, à mon tour, passer le flambeau. Il ne s’agit pas seulement...

lire plus
Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, quoique ?

Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel, quoique ?

Cette devise, nous l’apprenons souvent à nos dépens. Les crises financières régulières nous la rappellent, comme si nous n’apprenions pas de nos erreurs. Mais nous nous sommes bien gardés de la rappeler à nos élèves du primaire qui ont entrepris de créer la plus haute...

lire plus
Une belle soirée au théâtre avec 12 hommes en colère

Une belle soirée au théâtre avec 12 hommes en colère

Pour cette deuxième sortie théâtre cette année, nous avons choisi la pièce 12 hommes en colère, la célèbre pièce de Reginald Rose écrite aux Etats-Unis au milieu du XXème siècle. Les élèves sont bien rentrés dans la pièce et ont compris que le point de vue d’une...

lire plus
Première rentrée pour notre école primaire !

Première rentrée pour notre école primaire !

Nous y avons longuement réfléchi, ouvrons-nous ou non une école primaire, de nombreuses hésitations, des encouragements des parents et puis on y va. En ce mois de septembre 2019, nos élèves de primaire font leur première rentrée dans la joie et la bonne humeur, c’est...

lire plus
Troisième voyage scolaire à Florence et Pise

Troisième voyage scolaire à Florence et Pise

Pour ce troisième voyage scolaire, nous avons choisi l’Italie. Pour ne pas reproduire les heures d’attente à l’aéroport, nous avons pris le train de nuit. Quelle aventure, une première pour nos élèves. Sous une météo de rêve, nous avons visité la ville de Florence. La...

lire plus