Comment c’était avant le Cours du Pont de Pierre ?

Au milieu de ma classe, entre 37 élèves dont 8 qui dorment, 20 qui parlent et 4 qui écoutent le cours marginal de la prof de français, je réfléchis. En fait non, je n’ai pas eu le temps, je me suis fait sortir avant. Motif : rêve. Au début de l’année on me parlait de professeurs attentifs, d’indulgence, et d’écoute. On me donnait de nombreux conseils tel que : fais du sport, fais-toi des amis, amuse-toi, mais travaille car c’est important. J’aime travailler et ces conseils me plaisaient.

Pourquoi l’école tradionnelle n’était-elle pas adaptée pour moi ?

Aujourd’hui je réalise que ce n’est pas mon manque de volonté, ni ma paresse qui m’ont conduite à être une mauvaise élève : c’est l’école en elle-même et tous ses beaux principes pas respectés. Dans l’éducation nationale il y a plusieurs types de professeurs : ceux qui aiment enseigner et qui transmettent leurs connaissances (les plus rares) et ceux qui n’ont jamais eu le courage d’accéder au monde adulte. Ces derniers sont souvent ceux avec un complexe de supériorité, qui veulent constamment rappeler qu’ils sont plus forts que les élèves et qui vont enchaîner cris, punitions et mauvaises notes. Une bonne majorité des professeurs ne prennent pas en compte le fait qu’ils ont face à eux des élèves qui se construisent et que les remontrances peuvent détruire pièces par pièces.

Comment ça se passe au Cours du Pont de Pierre

Lorsque j’ai découvert le CPP je ne réalisais pas vraiment où j’arrivais. J’ai toujours été élevée dans le système classique de l’éducation nationale et je sortais d’une semaine laborieuse composée de 8h de cours marginaux (*magistraux du coup !) par jour. J’étais presque jalouse de cette école où les élèves parlaient librement avec leurs professeurs, ou de ces mêmes professeurs qui faisaient des cours presque particuliers aux élèves, s’adaptant à leur rythme là où je passais des heures seule chez moi à essayer de comprendre un cours de maths mal expliqué.

Héloïse

Besoin de renseignements complémentaires sur le Cours du Pont de Pierre ?

D’autres articles pourraient vous intéresser

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Aucun résultat

La page demandée est introuvable. Essayez d'affiner votre recherche ou utilisez le panneau de navigation ci-dessus pour localiser l'article.

Florence Foresti avec les élèves du CPP

Florence Foresti avec les élèves du CPP

Cette visite, nous en avions parlé, nous l’espérions, nous l’attendions et elle a eu lieu !!! Eh oui, David a eu l’audace de demander à Florence Foresti de venir partager son expérience de comédienne et d’humouriste auprès de nos élèves et des précepteurs, tout aussi...

lire plus
Le PSG se rend au CPP !

Le PSG se rend au CPP !

En ce jour spécial de Mardi Gras, pour lequel de nombreux élèves avaient préparé des crêpes, s’étaient déguisé, c’est un homme qui ne portait pas de maillot qui est venu au CPP. Si les jeunes filles ne savaient pas de qui il s’agissait, aucun des garçons n’a hésité au...

lire plus
Premier voyage scolaire des élèves du CPP à Londres

Premier voyage scolaire des élèves du CPP à Londres

Nous en parlions, nous hésitions, mais nous avons franchi le pas. Emmener tous les élèves pour un voyage scolaire, une expérience unique. Pour cela nous avons choisi pour destination la ville de Londres. Du coup, départ gare du nord, Eurostar, le tunnel sous la Manche...

lire plus