Spécialités au lycée : comment bien les choisir ?

Spécialités au lycée : le bon choix

Il peut être difficile en tant que parents d’accompagner le choix des spécialités au lycée. Comme vous le savez, les filières/séries E.S., L., et S. n’ont plus cours depuis la réforme du lycée. Vos enfants suivront trois spécialités en classe de Première, dont deux qu’il conserveront en Terminale. Dans cet article, nous vous proposons quelques pistes de réflexion pour vous permettre d’accompagner au mieux le choix de vos enfants. Nous partageons aussi avec vous des liens vers des sites et des vidéos qui peuvent vous aider à affiner votre compréhension des enjeux de ces choix. Enfin, nous précisons pour vous quelles spécialités sont proposées au CPP, pour la voie générale, et la voie technologique.  

Spécialités au lycée : choisir ce qui plaît, et motive à travailler 

Si votre ado fait partie de cette grande majorité d’élèves ne sachant pas encore quelle formation poursuivre après le bac, ni dans quel domaine évoluer professionnellement plus tard, nous vous conseillons de lui laisser choisir ce qui lui plaît le plus, ce qui le motivera à se lever le matin, à se rendre à l’école, et à travailler. Vous pouvez aussi lui proposer de se rendre sur le site Horizons 21: ce site lui permettra de faire des simulations d’études et de carrière selon les spécialités qui l’attirent.

 

Si votre ado sait déjà quelle formation elle/il souhaite suivre … 

Si elle/il sait quelle formation supérieure il/elle souhaite suivre, nous vous conseillons de vous rendre sur le site de Parcoursup, de cliquer sur « Rechercher une formation », puis sur la fiche de la formation choisie : au bas de la page, vous pouvez consulter les « attendus » de chaque formation, ce qui peut aider à orienter les choix de spécialités dès le lycée. Voici ci-dessous l’exemple de ce que vous pourrez trouvez comme « attendus » de la Faculté de Gestion, Economie et Sciences de l’Institut catholique de Lille. Comme vous pouvez le voir cependant, des parcours renforcés sont proposés aux étudiants qui n’ont pas suivi les spécialités conseillées, et c’est le cas dans la plupart des universités et écoles. Aucune formation ne peut exiger une combinaison de spécialités bien spécifique. 

Harcèlement scolaire, ou bullying

Les Spécialités au lycée du CPP

Le CPP propose presque toutes les spécialités de la voie générale : Maths; Physique-Chimie;  SVT;  SES;  H-G, Géopolitique et Sciences politiques; Humanités, Littérature et Philosophie; Langues, Littératures et Cultures étrangères (en anglais, espagnol et allemand) et Arts (plastiques)

En ce qui concerne la voie technologique, le CPP propose les spécialités de la série STMG (Sciences et Technologies du Management et de la Gestion) avec enseignement spécifique : mercatique / marketing.

Si toutefois votre enfant souhaitait poursuivre une spécialité que nous ne proposions pas, n’hésitez pas à entrer en contact avec nous : nous pourrons peut-être créer cette spécialité, ou nous mettre d’accord avec un autre établissement proche du CPP pour qu’il/elle suive cette spécialité chez eux..

Voie générale, ou technologique ?

Si votre enfant ne sait pas encore quelle formation il/elle souhaite poursuivre, ni dans quel domaine il/elle souhaite travailler, la question peut aussi se poser de choisir, en concertation avec l’équipe du CPP, entre voie technologique et voie générale. Les deux grandes différences entre les deux voies sont celles du rapport à l’abstrait, et à la rédaction : votre enfant accroche-t-il/elle plus quand il/elle est devant des problèmes concrets ? Préfère-t-il/elle résoudre de problèmes sans nécessairement avoir à rédiger des pages et des pages ? Si oui, il n’est pas déraisonnable de réfléchir à la série STMG.

Certains parents encouragent leurs enfants à suivre une voie générale pour ne pas se « fermer de portes », et c’est bien compréhensible. Néanmoins, réussir son lycée, s’y épanouir, et arriver solide et enthousiaste dans les études supérieures nous semble être le plus important.

 Les bacheliers des voies technologiques postulent généralement surtout en BUT et BTS, mais les universités, et les classes préparatoires peuvent aussi les accueillir. Il existe même des places réservées pour ces étudiants par certains établissements.

 A peu près 1/3 des bacheliers STMG se tournent ainsi vers une licence à l’université juste après leur Bac ; d’autres passent par un BUT ou un BTS, puis rejoignent les rangs de l’université, en licence ou en master. Bref, la voie technologique ne ferme pas tant de portes que cela et nous constatons que, pour beaucoup de jeunes plus susceptibles de « décrocher », cette série peut être une bonne solution, car les apprentissages sont plus concrets, et permettent aux précepteurs de conduire une pédagogie « par projet », ce qui permet de mieux mobiliser certains élèves qu’avec des apprentissages plus théoriques et abstraits.

Autre élément qui peut jouer en faveur du choix de la série STMG : les mathématiques y sont obligatoires, en « tronc commun », ce qui n’est pas le cas de la voie générale où les mathématiques n’existent pas en tronc commun, mais seulement en spécialité, c’est-à-dire qu’il faut choisir entre pas du tout de mathématiques, ou alors des mathématiques à un niveau élevé.

Choix des spécialités au lycée: faites-lui confiance !

Et, surtout, gardez en tête que les métiers de demain n’existent pas encore ! Choisir son orientation année après année en fonction de ce qui inspire votre enfant est peut-être la meilleure stratégie à suivre, et ne sous-estimez pas sa propre intuition du futur …

Voici quelques vidéos qui pourraient aussi vous apporter un éclairage intéressant sur les choix des spécialités au lycée. 

Le Cours du Pont de Pierre, pour réconcilier les élèves avec l’envie d’apprendre

 

Le Cours du Pont de Pierre, école privée hors-contrat (primaire, collège et lycée), est né d’un constat : certains élèves ne se sentent pas bien dans une classe de 30 élèves, quelle qu’en soit la raison, et recherchent une autre approche pour leurs apprentissages.

Cette école a été créée pour leur offrir un lieu d’apprentissage dans lequel le rapport qui lie l’élève et l’enseignant est revu, en diminuant le nombre d’élèves et en individualisant chaque enseignement.

Ce que l’on dit du Cours du Pont de Pierre …

« Nous tenions tous les trois à vous exprimer nos très sincères remerciements pour votre accompagnement constant, bienveillant, exigeant mais respectueux du rythme de M. (…) C’est chez vous que M. a pu se reconstruire pas à pas, reprendre confiance, respecter sa personnalité, trouver de nouveaux repères et envisager enfin l’avenir autrement.

C’est auprès de vous tous que nous, parents, avons trouvé confiance et apaisement par votre écoute, votre patience, votre ouverture à chercher sans cesse de nouvelles approches pédagogiques pour aider M. à apprendre jusqu’à trouver celle qui lui convenait, la souplesse, le dialogue, la disponibilité et l’optimisme ! 

Merci d’avoir créé cette école unique en son genre et qui répond à de vrais besoins chez ces jeunes plein de potentiel pour qui le système scolaire classique ne convient pas, c’est une cause tellement louable et importante mais aussi certainement épuisante, difficile à tout point de vue, merci de la mener avec tant de détermination ! Merci pour votre « souple fermeté » avec vos élèves, et le soin que vous mettez à garantir une cohésion et une bonne entente entre eux, celui aussi que vous cultivez à nourrir ces jeunes tant scolairement, mentalement, culturellement que physiquement. Merci pour ce cadre de travail, ces locaux, cette ambiance, qui est selon M. « parfaite », et bravo pour vos talents de sélectionneur : votre équipe pédagogique est très complémentaire, on vous sent tous « reliés » par les mêmes valeurs, c’est une équipe qui aime son travail, ses élèves, son école, chapeau ! (…) 

Maman de M. élève en Terminale S après deux années au CPP

« Voilà, je voulais tout simplement vous remercier pour cette année (…) Je me souviens du premier rendez-vous il y a maintenant 9 mois où on se lançait dans le plus gros défi de ma vie, reprendre les cours (…) ça n’a pas été facile tous les jours, ça a même parfois été vraiment très difficile, mais à chaque fois que je perdais espoir, vous étiez là pour me soutenir.

J’ai eu beaucoup de doutes, mais vous m’avez redonné confiance, vous m’avez fait grandir et avancer (…) »

Une élève de lycée

« P. a retrouvé sa joie de vivre : il rit, blague, jongle, il est bien dans ses baskets grâce à vous et à votre école si attentive à chacun. C’est un vrai plaisir et un grand soulagement que de le voir s’épanouir en toute confiance, soutenu par ses professeurs. »

Grand-Mère d’un élève de troisième